Flux pour
Articles
Commentaires

Il faut bien admettre qu’à moins d’avoir appris à lire entre les lignes…pontificales, les propos du pape annonçant qu’il se rendra en « terre sainte » et non en Israël, sont anodins, ne tirent pas à conséquence et ne font que traduire l’empreinte de sainteté conférée par le passage de Jésus de Nazareh sur la terre accordée au peuple juif par la promesse divine.

Ce point de vue qu’il y aurait naïveté à maintenir nous empêcherait de discerner dans les propos du pape l’indication d’une dimension et d’une cohérence théologiques dont on a distingué le fil conducteur dans des évènements aussi déplorables que révélateurs qu’ont été récemment la levée de sanction de l’évêque négationniste ou l’attitude vaticane à Durban II.

Maintenir cette légèreté dans la façon de considérer l’appellation de la terre d’Israël nous éloignerait d’une vérité plus subtile aux tragiques prolongements et risquerait de nous exposer aux fatalités de la candeur.

D’abord, il ne faut pas être grand clerc pour s’étonner que le pape, gardien de la foi, occulte la réalité biblique du don de cette terre à Jacob devenu Israël, en ne la désignant pas du nom de celui à qui elle a été confiée, quand bien même ravie jusqu’en 1948.

Il semblerait, dans l’optique pontificale, que cette terre soit tellement marquée de l’empreinte divine qu’elle échapperait à la main mise de l’homme. Un no man’s land divin en quelque sorte. On commence à distinguer les mailles du filet dans lequel on veut confondre les Juifs quant à leur prétention de réaliser la promesse « l’an prochain à Jérusalem, » à reconnaître les éléments d’une stratégie qui n’accorde pas de fondement théologique au sionisme.

Cette terre échappe à l’homme, son appropriation est illégitime. N’est ce pas la confirmation d’une vision du monde où l’Etat d’Israël, quand bien même les Nations auraient reconnu son existence, devra rester en dehors d’une histoire qui l’a exclu depuis que les Juifs ont rejeté l’illusion de la Croix ?

Certes, il est aisé de comprendre voire d’admettre que pour le saint-siège la terre d’Israël reste la terre sainte, » le support terrestre où Jésus de Nazareth est né, a vécu et où, selon les Evangiles, a connu la Passion, puis est mort et ressuscité.

Mais que cette terre soit désignée exclusivement ainsi et, par le saint-siège de surcroît, révèle aussi et d’abord une dimension religieuse qui définit la place qu’occupent les Juifs, le Judaïsme et l’Etat d’Israël dans la théologie de l’Eglise romaine et plus généralement dans sa vision du monde.

Evoquer la terre sainte sous tend aussi, un regard réducteur de l’histoire, comme si ce qui s’est passé sur cette terre lui a décerné, (en l’occurrence, la naissance, la vie et la mort de Jésus,) une fois pour toutes, un statut singulier dont l’avenir ne dépend plus désormais de ce qu’en feront les hommes.

D’autre part, si cette terre est d’abord et essentiellement « sainte », la question relative à l’identité de son « locataire » ne se pose pas, car, par nécessité, son occupation étant illégitime elle restera provisoire !

La terre sainte est d’ici-bas mais sa sainteté la relie à une destinée méta historique qui éloigne les hommes de toute prétention à s’en faire une patrie.

On commence, à entrevoir la cohérence de l’attitude et on en distingue avec effroi les conséquences inéluctables. On comprend, en effet, que l’emploi des termes « terre sainte » bien loin d’être l’expression d’une orientation spirituelle d’une parcelle de terre traduit d’abord l’absence de légitimité à en faire le support de l’Etat Juif !

Que, par ailleurs, ses occupants soient, selon les aléas de l’histoire, Juifs, Arabes, Francs, Ottomans n’interférera pas sur cette conception, puisque tous ne pourront nier que cette terre ayant été le cadre de la révélation monothéiste, il reste raisonnable de la qualifier de sainte. Et l’Eglise, par cette pirouette évitera ainsi d’être impliquée dans des conflits de reconnaissance.

Certes, le Vatican reconnaît une légitimité à l’Etat d’Israël depuis…1993 ! N’était ce pas le moins qu’il pouvait faire après la Shoah ? La suite des évènements indique qu’il faut y voir bien plus un acte politique qu’une reconnaissance théologique, le pape se rendant en terre sainte, non en Israël !

Cependant, maintenir exclusivement cette appellation pour désigner la terre où depuis 1948 renaît la nation juive reste un indicateur majeur de la non reconnaissance effective de l’Etat d’Israël par le Vatican.

Dans une étude publiée en 2005, à la Société des écrivains sous le titre LA VOCATION ANTISEMITE, j’ai tenté d’expliquer, entre autres, que pour des raisons liées à la cohérence théologique, il n’y aura jamais de rapprochement avec l’Eglise, tant que sera maintenue sa prétention à n’être fondée que sur la disqualification d’Israël.

Et si cette extra- territorialité de la terre d’Israël avait été conçue pour empêcher tout retour du peuple juif dans l’histoire, pour neutraliser toute volonté d’y jouer un rôle, son rôle ? Nous sentons bien que c’est là le point de convergence de tous les éléments constitutifs du contentieux.

Quand on sait d’où vient le mal, on est responsable de ne pas s’en être prémuni…

Et quand Benoît XVI affirme qu’il se rendra en « terre sainte »et non en Israël, c’est une injure de plus. Mais ce pape est-il capable d’un autre langage quand il s’adresse au peuple porteur de la Promesse ?

Arnold Lagémi

share

Post to Twitter Post to Facebook Post to LinkedIn Post to MySpace

Tags: , ,

31 Reponses to “Le Pape se rendra en Israel ? Non, en Terre Sainte ! Par Arnold Lagémi”

  1. PAULE dit :

    Bravo, c’est exactement ce que j’ai déjà dit dans les commentaires d’un autre article et ajouté que dans ces conditions, pourquoi les israeliens devraient s’occuper de la sécurité de ce « pape » et être reçu par nos politiciens.
    Ras le bol de la diplomatie. Ras le bol de se prendre des claques. Si le pape veut venir en terre sainte, alors qu’il vienne et qu’il soit considéré comme tous les autres touristes. Rien de plus.
    On se fera critiquer, et alors, n’est-ce pas de toute façon ce que le monde fait quoique nous fassions ?
    Alors si j’ai une seule prière à formuler est de demander au peuple et aux politiciens d’Israel de ne pas considerer le pape autrement qu’un touriste. Rappelez-vous,il ne vient pas dans notre pays Israel mais en terre sainte.

  2. valéry dit :

    Quand un juif se rendait en 1930 sur la terre dont nous parlons, disait il « je vais en Palestine » « je vais sous protectorat britannique » ou « je vais en terre sainte » ?

  3. SAM dit :

    Je ne ferai que conforter Mr LAGEMI et il n’ya rien a ajouter si non que l’insulte est dejà presente en n’appelant pas l’etat qui l’accueille par son nom ! ISRAEL reste au travers de la gorge vaticane et plus particulierement dans celle de ce pape ,malin ,provocateur et cynique ,bien sùr encore plus anti_juif que ses predecesseurs. Mr LAGEMI le dit ,je le repete Israel sait le danger d’un tel provocateur , alors, est-il trop tard pour annuler?? Le vatican et ses representants sont restés soudés a leur chaise,quand ,a durban2 un nazi iranien a prononcé un discours negationiste et genocidaire ! pourquoi n’ont-ils pas comme les europeens quittés la salle ,ou ,comme l’Italie s’etre abstenu, Je pense qu’israel peut provoquer le scandale et pour une fois devancer ce MALIN qui vient chez nous pour nous ignorer et donc nous humilier!!

  4. Arnold Lagémi dit :

    Dans un souci de purisme je tiens à préciser que d’aucuns pourraient estimer qu’écrivant que le pape a annoncé qu’il se rendrait « en terre sainte » et non en Israël, le souverain pontife aurait explicitement mentionné qu’Isrël n’était pas l’objet de son voyage, ce qui n’est pas le cas, on l’aura compris. Benoit XVI a annoncé qu’il irait en « terre sainte » ; et NON EN ISRAEL reste la déduction que le lecteur effectuera de lui même.
    Cordial Chalom

  5. seban dit :

    la seule chose qui les derange c’est que Jesus etait juif

  6. Daniel Dachy dit :

    Lorsque le Pape reconnaîtra et mettra en application la Loi divine universelle et unique: la Tora, conformément aux discours et aux oeuvres des prophètes d’Israël et du Messie JUIF,ce fleuron de l’Humanité qu’il prétend représenter (il ne faut pas manquer d’air!),
    lorsqu’il effacera de sa doctrine fantaisiste les fausses fêtes au profit de celles, les seules, désignées par l’Etre suprême à Moïse, à commencer par le Chabbat,
    alors seulement l’Esprit Saint lui sera peut-être donné pour mesurer le mal qui a été fait depuis 1982 ans par les dogmes mensongers de son institution religieuse qui, décidément, n’a pas évolué d’un iota dans ses relations avec le peuple juif, idiotement qualifié de « déicide », ceux dont le sauvetage du monde dépend ! Quand bien même il ne s’agirait que d’un petit reste…(c’est la prophétie du jus qui reste dans une grappe et qui empêche sa destruction)

    Dans l’attente vaine d’un tel changement d’attitude miraculeux, cette toute prochaine visite sera comme d’habitude carnavalesque. Je ne voudrais pas être à la place des Autorités de l’Etat qui devront se plier au protocole en accueillant ce visiteur et en écoutant ses propos équivoques et vides de sens.

  7. Benyamin dit :

    j’espere que l’etat d’Israel ne va pas depenser trop d’argent (securité, residence, diners, cadeaux..) pour un pape allemand qui a un passé (nazi) tres sombre et qui vient de tendre la main a des extremistes religieux qui ont nié la shoa..

  8. jojo jerusalem dit :

    Un pape est un pape et reste un pape.
    Pres de 2000 ans d histoire nous ont bien appris a « qui » nous avons affaire,et ce dernier est bien dans la lignee des autres papes.Sous des dehors angevins, et toujours au nom du « dieu d’amour » ils n ont jamais cesse de vouer une haine farouche a Israel, porteur de La Verite, qui met a mal tout leur systeme.

  9. andrea russo dit :

    La Terre Sainte, cela désigne les pays où il y a des lieux saints chrétiens. Rien d’offensant à dire cela au lieu de dire Israël, Jordanie, Territoires Palestiniens: le pape se rendra en différents pays on dit Terre Sainte pour faire court, sans intentions « contre » qui que ce soit. Mais la paix apaiserait les esprits et permettrait certainement à chacun de ne pas aller chercher des noises à un pape qui a choisi d’aller en Israël « contre » certains avis. Il faudrait aussi lui en savoir gré. C’est un vrai ami d’Israël. On n’arrive pas encore à faire la paix et à ne plus tirer sur nos ennemis. Ne tirons pas aussi sur nos amis.

  10. sam dit :

    Valery ,ne fouillez pas trop dans vos » entrailles »pour essayez de diluer le probleme! restons en 2009 et a vous comme a ce pape ,rappeler que l’ETAT D’ISRAEL est souverain et l’acceuillera a l’areoport moderne grand et beau de l’ETAT D’ISRAEL!et devant cette realité les negationistes ,revisionistes et anciens nazis ,anti-juifs de bistrots etc…devront s’y faire ,et savoir qu’en Israel malgré tous ses debats on continue de vivre de rire de produire et, que ce pape se tienne bien ,il vient CHEZ NOUS!

  11. andrea russo dit :

    PS La génération du pape Ratzinger a été en Italie inscrite obligatoirement aux jeunesses fascistes: ils n’étaient pas fascistes pour autant!
    Et le père du pape était abonné à un quotidien qui, on le sait, était notoirement anti-nazi, et c’était le seul de Bavière à cette époque: Der Gerade Weg.
    Le rédacteur en chef y a laissé la peau.
    Le choix était courageux pour un gendarme! Voilà l’air qu’on respirait chez les Ratzinger.
    Autre exemple? Un prof catho refuse un chant offensif pour les juifs: il fait chanter aux enfants d’autre paroles: le jeune Joseph s’en souviendra. Chercher de l’info de première main, c’est le seul moyen de ne pas se laisser manipuler par la désinformation de qui cherche à brouiller le pape et les juifs: le meilleur ami de Wojtyla ne pouvait pas ne pas mettre ses pas dans les siens.
    Il a pesé de tout son poids pour la demande de pardon qu’une partie de son entourage le déconseillait. Il le faut a dit Ratzinger qui a dit aussi: il faut demander pardon pour les buchers de l’Inquisition. Même si un historien protestant lui a fait remarquer qu’à l’époque il aurait préféré être jugé par les tribunaux de l’Inquisition que par les tribunaux civils.
    Etc Il faudrait lire les historiens, pas uniquement les dépêches d’agence.
    Mais qui a le temps?

  12. Riboh dit :

    Andrea Russo,ce pape,plein d’amouret de misericorde n’arrete plus de semer l’ambiguité !Il vient entre autres « gaffes » de reintegrer un negationiste et revisioniste ,rejeté par tous ,meme catholique et lui meme n’ayant rien demandé puisque il continue de proclamer sa haine anti-juive!Alors ce pape s’est excusé apres coup,et , comme pour les autres « GAFFES » mais le mal est fait et tous les dieudonnés du monde ne jurent plus que par ce brave pape!Ce pape , pour certains est naif ,pour d’autres machiavelique,pour vous bon et plein de grace(comment peut _on etre anti-semite quand on est abonné a un quotidien anti nazi…)Soyons serieux et dignes ,Andrea,ce pape entouré de conseillers politiques rompus aux finesses et vices du monde actuel ,l’aurait laissé se planter?Ces memes conseillers auraient laissés une delegation representant le pape ecouter le discours d’un autre negationiste ,de surcroit nazi et assassin declaré de juifs, a Geneve lors de ce Durban2,??Permettez moi ,Andrea de douter ,comme beaucoup de mes corellegionaires de l’innocence angelique de ce pape,et comme beaucoups ,et pas seulement juifs ,je pense ,perssiste et signe ,que tout celà est une grande OFFENSIVE de l’eglise catholique ,qui veut redoret un blason terni par l’islam conquerant et menaçant pour la perenité du christianisme! Cette offensive est murement reflechie et si elle devait se faire au detriment du judaisme et d’Israel ,l’eglise de Rome n’en serait pas a son coup d’essai! et , vous aurez du mal a me prouver le contraire Andrea.

  13. valéry dit :

    Cool. Andrea parle d’historiens, d’infos de première main, et de faits simples. Ca fait du bien.
    Je trouve que polémiquer à ce point sur l’appelation terre sainte, c’est du pur délire ! Israël est une terre sainte, pour les juifs ET les chrétiens, c’est quand même pas la lune à comprendre.
    Les juifs et les chrétiens ont toujours parlé d’Israël comme d’une terre sainte, même quand l’état n’existait pas. Cela n’a jamais choqué le royaume britannique !

    Attaquer de front un chef religieux qui n’a même pas encore poser le pied sur le sol d’Israël….c’est peu constructif.
    Vous ne préférez pas qu’on parle du POURQUOI de sa venue, des rencontres qui lui seront proposés, et des contenus d’échanges envisagés ? Sa visite est une CHANCE, un moment important. Pourquoi vouloir dénigrer cette visite avant même qu’elle est commencée ?

  14. Alain dit :

    Bon, vous avez pratiquement tout dit sur  » Il Pappa Ratzinger », j’ajouterai que dès le premier jour il m’est apparu antipathique alors quand j’ai appris qu’il avait endossé l’uniforme des « jeunesses hitlériennes »ça m’a conforté dans ma position.Qu’il se rende indifféremment en Israel ou en Terre Sainte ne me dérange pas,ce qui est plus grave c’est d’absoudre un évêque négationniste et de le remettre dans le giron de l’église.
    Benoît XVI n’aura jamais l’étoffe d’un Jean XXIII ou d’un Jean-Paul II et son pontificat ne sera pas marqué d’une pierre blanche.Je pense qu’il y a de l’antisémitisme au Vatican,lequel est resté toujours frileux dans ses relations avec Israel et à reconnaître les souffrances dont ce peuple a été l’objet.

  15. valéry dit :

    Alain is the boss ! Son pontificat ne sera pas marqué d’une pierre blanche, on sera au moins tous d’accord la dessus.
    Voici la déclaration officielle :
    Le pape Benoît XVI a déclaré en annonçant officiellement son pèlerinage, le 10 mars dernier : « Je visiterai les lieux sanctifiés par le passage du Seigneur, à qui je demanderai qu’il accorde la paix et l’unité à cette région du monde et à l’humanité toute entière  »
    Ce qui stipule bien, 1 – But religieux, de paix, 2 – Jésus n’a fait que « passer » sur cette terre, ce qui va dans le sens d’une reconnaissance de l’état d’Israël 3 – Il n’a décidément pas l’étoffe d’un Jean Paul II ! ! !

  16. manitou dit :

    bof bof et bof celà fait deux mille ans qu’on nous accuse de tous les mots
    n’oublions pas que Jésus était Juif qu’il est mort Juif et que les chrétiens l’on déterré cent ans plus tard pour fonder leur religion quelque peu suspecte ,au moins les musulmans on choisis Mahomet et non pas un Juif cqfd

  17. SAM dit :

    Valery ,je constate votre vehemence et votre mauvaise foi ,des qu’il s’agit de defendre des positions suspectes. Vos precedentes interventions se veulent pour une melleure comprehension de l’islam ,a qui ,nous juifs ne faisons aucune concession,et nous juifs voyons le mal partout car en fait nous nous sentons en permanence persécutés… Maintenant vous voilà dans une defense papale ,où malgré des maladresses insultantes ,comme en afrique ,a geneve (durban2) et la reintegration de l’eveque NAZI, ce pape devrait etre acceuilli sans apriori,sans reconnaissance de l’etat d’Israel ,sans que l’on evoque sa conivence avec les islamistes,son passé hitlérien,etc…Le pape chef d’abord d’un etat ,le VATICAN rend visite a un autre etat ISRAEL ! et,toutes ces tournures de langages pour eviter de citer le nom d’ISRAEL, enfonce ce pape unanimement reconnu comme intégriste et politicien chevronné ,donc ,INEXCUSABLE!

  18. jojo jerusalem dit :

    Il vient d etre divulgue que la demande du pape,que le Hamas assure sa securite au proche orient, est un gros poisson d avril….. Dommage!!!

  19. Avraham – Jerusalem dit :

    Son voyage est une honte, cet ancien membre des jeunesse hitlerienne, qui ose dire que les allemands sont des victimes du Nazisme. Tous contact avec lui est une insulte aux victimes de la Shoa. Son manque d’intelligence est flagrant (voir tous les scandales que provoques ses propos), et je regrete vraiement que nos dirigeant ait accepter de le laisser rentrer sur notre terre sacree, que sa seule pressence souillera.

  20. Alain dit :

    Valéry,Alain is not the boss, you understand.
    Avec vos commentaires ironiques et qui se veulent supérieurs aux autres
    votre passage sur ce blog ne sera pas à marquer d’une pierre blanche.
    Un pape qui a porté l’uniforme nazi et qui de surcroît à réhabilité un
    évêque négationniste n’est pas à sa place comme representant de la chrétienté.Sa fonction de pape est une insulte aux victimes de la Shoah et
    au Peuple Juif.Les cardinaux ont fait un cadeau empoisonné aux catholiques
    du monde entier.

  21. [...] la veille de la venue du pape en « terre sainte » (non en Israël ! cf ma dernière analyse) (non en Israël ! cf ma dernière analyse) je voudrais évoquer, par rapport à l’attitude pour [...]

  22. Laurent dit :

    Belle analyse M. LAGEMI, tel un sheriff vous defendez le territoire des juifs avec une verve et des connaissances theologiques poussees.
    Personnellement, je n’avais pas percute sur cette systematique maniere d’appeler israel « terre sainte » quand il s’agit d’un sujet qui touche le pape, j’y voyais innocemment une figure de style, comme on appelle le japon « pays du soleil levant ».
    Merci pour cet eclairage !

  23. SAM dit :

    Laurent votre ironie sur « terre sainte ,ou soleil levant » serait presque spirituelle si vous n’occultiez la personnalité politique de ce pape qui rend visite a un etat ,Israel,et la moindre faute de l’eglise ,en appelant Israel par son nom,serait mal analysée par les islamistes ,les europeens, les chretiens du monde?? enfin ,tous ceux qui verraient la terre sainte appartenir de fait a Israel ,et celà serait insupportable !Mais le fait , historique et actuel ,est là et ,ma foi ni le pape ni vous ,et tous les silencieux et ironiques du monde n’y pourront rien….

  24. jankel dit :

    les associations judéo-chrétiennes ne répôndent pas à mes Emails!!!!Etonnant non?
    comme aurait dit Desproges!!!!! Les « malins » et les « couards » sont d’abord dans nos rangs.
    Les « discuteurs » qui se croient malins et qui ne comprennent rien à l’ennemi, comme le firent les Judenräte à l’Est…
    Ils pensaient marchander les tapis…mais vendaient leurs frères et eux-mêmes naïvement…
    Rien ne change…

  25. Laurent dit :

    SAM,
    Mon commentaire n’est pas ironique, vous vous méprenez, j’ai dit que je n’avais pas percuté sur cette utilisation mesurée et pernicieuse de « terre sainte » relayée par les médias

  26. fabrice dit :

    Ce que disent les uns et les autres n’a aucune espèce d’importance, un état reste un état tant qu’il en la force surtout lorsqu’il est entourés d’ennemis prêt a le dévorer, sans la force pas d’état, nous voyons bien les états africains faibles qui tombent les uns après autres dans les escarcelles des islamistes, heureusement Israël a la force pour combattre ces ennemis de tous bords pour les millénaires a venir, il ni y’a que la force qui compte tous le reste c’est des plaisanteries de politiciens, les nazis ont étaient liquidés grâce a la force, les islamistes aussi, leurs tours viendra.

    Israël est doté d’une puissance militaire qui lui assurera son existence jusqu’à la fin des temps et ce que disent les uns et les autres c’est de la politique politicienne, il faut recevoir le pape avec tous les honneurs qui lui sont dues, nous avons besoin de bonnes relations internationales, Ben Gourion a bien reçus Adenauer ! il arrivera le temps ou ISRAËL sera considéré comme l’une des plus importante nation du monde, grâce a son génie qui lui vient des lois de l’ancien testament et du talmud et de ces ancétres.

    Il y’a quelques temps j’ai assisté a une conférence sur les relations judéo-chrétiens, la conférencière qui est catholique pratiquante est très investie dans ce dialogue elle a reconnue que le pape a commis des erreurs, mais cela ne doit pas nous empêcher de continuer le dialogue. Elle aussi reconnue que pour les chrétiens l’étude du talmud est devenus indispensable.

  27. Dans cette battaile des paroles avec sous entendu, il faut aussi remarquer un lapsus du Pape qui a bien des significations. Dans son omélie de dimanche dernier, il a expliqué la raison de son voyage et s’est présenté comme le « Croisé de la Paix »! Horreur.

    Quand les Croisés ont traversé l’Europe, il y a des siècles, en marchant vers la… Terre Sainte, ils se sont donnés à coeur de joie au massacre des Juifs sur leur chemin, faisant des milliers de victimes. Est-ce cela le but inconscient du Pape? Lisons entre les lignes.

    La survie du Peuple d’Israel et sa « résurrection » sont tout à fait incompreensibles pour les Chrétiens et les Mussulmans. C’est la preuve que leur message est faux. Intollérable donc.
    Quoi faire? Ils éssayent donc d’éffacer cette preuve… depuis toujours. Edoardo Recanati

  28. Miguel dit :

    Les antisémites comme benoit XVI poursuivent un projet parfaitement élaboré de traque et de destruction des juifs de par le monde en tant qu’individus, ont pour projet de détruire Israël.
    Cette haine est un des piliers du vatican un système théologique politique terroriste totalitaire qui s’oppose frontalement reconnaître l’Etat d’ Israël.
    Joseph Alois Ratzinger alias Benoit XVI est enrôlé dans les jeunesses hitlériennes, ¿passage obligatoire des jeunes Allemands après 1938?

    Mmm, je vais poser une question

    ¿C’est aussi OBLIGATOIRE de dire : se rendre en « terre sainte »?
    ¿Pourquoi pas en Israël? Est-ce que C’est tellement difficil de dire Israël?
    C’est un idiot? Qui ne peut pas dire Israël?
    pour les anti-Semites? Oui bien sûr!! Voilà pour l’éternel hitlerien Joseph Alois Ratzinger alias Benoit XVI

  29. Arnold Lagémi dit :

    A l’attention de Jean Marc

    Effectivement, savoir de quoi l’on parle est un impératif de conscience et, me semble t-il, la teneur de votre discours indique qu’à l’évidence vous relevez de cette nécessité ! De surcroît, et comme vous ajoutez à l’ignorance (ou au parti prix) la suffisance du donneur de leçons, un rappel s’impose.
    a) Quand bien même la Terre sainte engloberait la Jordanie, une partie essentielle de cette région, par le mérite des hommes et la grâce divine s’appelle …Israël ! Comprendrez vous enfin que l’urgence du temps ne s’accommode plus de la langue de bois vaticane ? Distinguerez vous enfin que la dette envers les Juifs imposait de désigner par son nom biblique le pays des Juifs ?
    Mais vous savez bien que les raisons de l’occultation de l’appellation officielle de la terre de Canaan sont ailleurs…
    b) Concernant l’obligation de servir dans les jeunesses hitlériennes ; peut être ne saviez vous pas que des jeunes gens de 14 ans et plus ont été fusillés pour faits de …Résistance ?
    c) Vous nous invitez enfin à manifester plus de nuance dans notre appréciation sur le comportement du pape. Sachez, Monsieur, que si nous étions nuancés dans notre jugement sur l’affaire Williamson nous démontrerions que nous avons oublié nos martyrs ainsi que notre histoire sur laquelle je vous invite à vous pencher avant d’émettre un avis où la partialité le dispute à l’équivoque.
    En effet, il n’y a rien de plus beau que l’étude quand elle permet de réparer les torts.

  30. Jean-Marc dit :

    Miguel,
    Je crois qu’il a déjà été répondu à votre interrogation le mois dernier mais il n’est pas inutile de rappeler que la Terre Sainte comprend plusieurs pays dont la Jordanie où coule le Jourdain où Jean-Baptiste baptisa Jésus.
    L’inscription aux Jeunesses hitlériennes était obligatoire et le père du Pape était un gendarme qui était opposé au régime et lisait un journal anti-hitlérien, le rédacteur paya de sa vie cette opposition. Il faut donc être plus nuancé et approfondir ses connaissances. Rien n’est plus beau que l’étude.

  31. SAM dit :

    Nous y sommes ,mardi 12 MAI,le pape est en Israel et ,aucune faute de procédure n’est pour le moment, faite. Mefiant et appliqué ce pape a YAD VA CHEM a suivi le protocole prevu ,et son discours ,poli a eté froid et convenu; au Mur des LAMENTATIONS ,meme application ,et toujours aucune emotion spontanée,genre,je vous demande pardon…Mais Faut-il en demander plus a ce pape??? comme beaucoup ,je le trouve sans envergure, ayant atteint le sommet de ses competences.Il a eté surveillé comme huile sur le feu par ses conseillers et les médias. Je me surprend a souhaiter que tout celà se poursuive sans vagues et qu’il retoune au vatican sans aucune Gaffe. les livres d’histoire ne seront pas bouleversés par cette visite en terre d’Israel

Laisser un commentaire